les actualités 2007 - Pescadore

Aller au contenu

Menu principal :

les actualités 2007

actualités
 

22 décembre 2007

Comme chaque année, Pescadore retrouve son activité de pêche à la praire sous un froid soleil d'hiver, afin de proposer aux gourmets des coquillages frais pour leurs fêtes de fin d'année.
La pêche du jour, toujours réglementée par une licence et un quota, est livrée chez le mareyeur qui s'occupe de l'expédition.
Les prix de retrait sont sensiblement les mêmes que l'an passé, autour de 6 euros avec un pic à l'approche des fêtes.

29 septembre 2007

C'est un moteur à bout de souffle qu'il a fallu remplacer après 12 ans de bons et loyaux services. Six semaines auront été nécessaires afin de redonner au Pescadore un coeur tout neuf... Et ce fut long. Mais tout est rentré dans l'ordre et Pescadore est reparti avec son équipage au chalut à perche depuis une semaine. En plus des travaux au niveau du moteur, l'équipage a refait un carénage (peinture et divers menus travaux).
La pêche au praires est ouverte depuis le 3 septembre par arrêté et la pêche aux coquilles St Jacques devrait débuter le 1er octobre, mais c'est au poisson que le Pescadore va poursuivre sa pêche pour le moment.

5 juin 2007

Le Pescadore reprend sa pêche à la venus, petit coquillage très prospère sur nos côtes. Comme pour la plupart des métiers de la pêche, il faut une licence pour pouvoir la pêcher. Par contre, contrairement aux autres bivalves ou autres bulots, elle peut se pêcher tous les jours et il n'y a pas de quota ... C'est la preuve de sa prospérité !
La pêche est acheminée à Granville, chez un mareyeur qui la conditionne et l'expédie en France et dans d'autres pays européens.

10 février 2007

Après une campagne à la praire difficile compte tenu du mauvais temps au mois de décembre, Pescadore a passé tous le mois de janvier à Port en Bessin pour des travaux de modernisation : remplacement du treuil d'origine, installation de l'hydraulique et remplacement du mâtereau (sorte d'antenne sur la passerelle où sont situés les feux). Ces travaux sont nécessaires compte tenu de l'âge du bateau. De plus ils contribuent à rendre le travail des matelots moins pénible sur le pont.
En début de mois, le Pescadore pêchait la coquille St Jacques en Manche Ouest. La coquille de Baie de Seine n'étant pas abondante, celle de la Manche ouest est très demandée. Cependant les cours restent bas (prix moyen de retrait au bateau : 1,80 euro). La campagne est ouverte jusqu'au mois de mai, mais l'équipage du Pescadore a déjà repris la pêche au chalut depuis le 8 février.

 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu