les actualités 2009 - Pescadore

Aller au contenu

Menu principal :

les actualités 2009

actualités
 

30 décembre 2009

Pescadore retrouve ses activités de pêche à la praire et à la coquille St Jacques pour les fêtes de fin d'année, deux activités toujours sous quotas et sous licence.
L'année 2009 sera une année à oublier de par ses mauvaises nouvelles, les interdictions de pêcher la raie, les quotas revus toujours à la baisse par l'Europe, les cours du poisson qui ne cessent de baisser alors que le poisson n'a jamais été aussi cher dans les poissonneries, les nombreux bateaux détruits à l'occasion des plans de sorties de pêche ...
La pêche est un secteur sinistré où le découragement saisit de plus en plus de marins. Parfois, certains choisissent de  commettre l'irréparable car ils n'ont plus la force et les moyens de se battre (petite pensée pour Cédric du JUNI et pour sa famille).
Mais la pêche reste un des plus beaux métiers du monde qui trouve encore des passionnés afin de faire perdurer cette magnifique activité ...
Les voeux de la nouvelle année iront dans ce sens pour que la passion demeure ...

16 juin 2009

Reprise de la pêche au chalut pour le Pescadore et son équipage depuis une semaine.
Les cours de la coquille St Jacques se sont effondrés en raison d'un engorgement du marché. Ils ne permettaient plus à l'armement de rentrer dans ses frais. Depuis le début de l'année, il est interdit de pêcher la raie fleurie sur décision de la commission européenne à la suite de prélèvements effectués en mer CELTIQUE qui montreraient une baisse des captures pour cette espèce ... (???)  Sans commentaires ... Les cours du poisson sont variables suivant les espèces pêchées. Le prix de la sole est très bas en ce moment, il oscille entre 5 et 10 euros le kilo. En espérant que les prix vont monter un peu, l'équipage du Pescadore a repris son rythme de pêche la nuit.

28 janvier 2009

Depuis le 8 décembre, Pescadore est à la pêche à la praire trois jours par semaine. Les deux autres jours, l'équipage pêche la coquille Saint Jacques en Manche Ouest, comme le prévoit le réglement du comité des pêches. Le but est de préserver la ressource, ce qui se fait en limitant les prises en quantité et en jours de pêche. C'est le mareyeur qui achète la totalité de la pêche qui sera revendue dans toute la France.

 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu